Gravlax de saumon

img_20160417_103046.jpgPour le plaisir du goût j’ai envie de vous partager une recette de saumon que j’apprécie beaucoup! Le gravlax est une manière de « cuire » le saumon dans une marinade et de lui donner par la même occasion des saveurs que vous n’auriez pas imaginé !

D’habitude je fait une marinade à base d’aneth et de fenouil, mais comme je n’ai pas trouvé de fenouil au magasin… cette fois ci je l’ai remplacé par du cynorhodon que j’ai découvert en quantité dans la campagne de Willatook en surveillant le troupeau.

 

imagePour la marinade j’ai mélangé dans un grand saladier, un demi verre de sel, un demi verre de sucre, une botte d’aneth, le zeste d’une orange et quelques clous de girofle ainsi que de l’anis étoilé émietté. J’ai rajouté une bonne quantité de cynorhodon bien nettoyé des graines et petit poils. Seul les cosses se consomme, les graines et surtout les petits poils sont non seulement indigestes, mais également super désagréable pour le palais, c’est le fameux poil à gratter dont vous avez sans doute entendu parlé.

 

imageJ’ai ensuite tartiné mon filet de saumon recto verso avec ce mélange, filmé au contact avec du cellophane, et mis à reposer 72h au frigo (3jours). N’oubliez pas de mettre le poisson dans un bac, il va rendre beaucoup de sirop qu’il faut vider régulièrement, ailleurs que dans le frigo. Si vous utilisez du saumon surgelé, sortez le un peu plus tôt pour éviter qu’il ne sèche trop.

Alors? Vous avez réussi à être assez patient? Le délais écoulé, il est temps de déballer le saumon, rincer le filet à l’eau claire, et bien le sécher avec du saupalin par exemple.
Il n’y a plus qu’à le couper en tranche façon saumon fumé, et faire une jolie présentation avant de déguster, par exemple sur des toasts !

 

 

imageLe gravlax a normalement un goût assez particulier, j’essaye de l’accompagner avec quelque chose d’assez neutre comme des pâtes avec une noisette de beurre et des morceaux de tomates, mais rien n’empêche de rester dans « le ton » en y rajoutant un peu de céleri, ou pourquoi avec un risotto au fenouil?
C’est la première fois que je fais mon gravlax avec du cynorhodon et franchement, je suis agréablement surpris! C’est l’un des plus savoureux que j’ai eu l’occasion de déguster! La récompense du long travail d’écossage!
Mais vous pouvez vous faire plaisir avec les gouts qui vous font vibrer à volonté ! Pour un gravlax de noël, j’aime bien rajouter du zeste d’Orange et quelques épices façon « vin chaud », vous pouvez aussi y mettre une cuillère de vodka, pas plus pour ne pas trop liquéfier la marinade et vous serez surpris du goût!
Et pour les Calédoniens, il y a un artisan à Nouméa, Pacific one, qui fait du gravlax sensationnel. N’hésitez pas à lui rendre visite! Sans surprise toutefois, goût sensationnel, prix sensationnel aussi! Mais pour les fêtes et un peu d’inspiration pensez y!

Bon appétit bien sur!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s